Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 18:33

Hoshida--1.jpg

Non je ne suis pas au Japon, mais j'aimerai bien y revenir…

En 2008 vivait là, une grand mère de 95 ans. Assise dans l'entrée, cachée derrière les plantations qu'elle entretenait soigneusement, comme tout les japonais qui ont des plantes en pot sur le trottoir de leur maison, elle observait le quartier. 

Bien sur elle connaissait tout le monde, même Eric, le fils délocalisé, mais là c'est facile, seul étranger du quartier,1,85 m, la boule à zéro, elle l'avait tout de suite repéré et ils entretenaient des relations de bon voisinage.  Je suppose que personne n'était à l'abris des ragots dans le quartier. 

Derrière chez elle, un maraiché, à peine plus jeune qu'elle, vendait sa production de légumes dans son garage. 

Hoshida est à la limite de l'urbain et du rural, limite aussi tranchée qu'à Berlin dans le "Casino royal", celui où il y a Peter Sellers : 5 km avant c'est Osaka, 5 km après c'est les collines avec des forêts de bambous habitées par les corbeaux, quand ils ne sont pas occupés à faire les poubelles, et les Tanuki qui descendent la nuit à Hoshida s'occuper des poubelles qui auraient été épargnées par les précédents bestiaux. 

Les moindres parcelles non construites c'est une plantation de riz, juste grignotée par un golf d'entraînement de 6 niveaux comme dans "Rising sun" avec Sean Connery (il y a d'autres occurences…). 

Le golf mis à part j'avais l'impression de ne pas avoir quitté Saint-Gaudens, il fallait juste que je regarde coté collines et que je ne me retourne pas. 

 

Hoshida maison 1

 

L'an dernier la grand mêre est décédée, aussitôt le cabanon (attention cabanon n'est absolument pas péjoratif, et mon grand regret c'est de n'avoir pas pu y rentrer…) a été remplacé par une maison d'angle comme je les aime bien.

Ce n'est pas Tadao Ando, ni Kazuyo Sejima (rechercher sur Google image…) mais bon ça aurait pu être pire. 

Oui il y a de l'architecture trash au Japon, il y en a même beaucoup… 

 

HOSHIDA Construction 1

 

HOSHIDA Construction 2

 

PS pour Sylvie : désolé de te décevoir, toutes les images ont été faites avec un Lumix LX3 qui est un trés bon appareil et qui m'a donné justement envie de revenir à l'argentique. Il est vrais que j'avais vu à Osaka beaucoup, mais VRAIMENT beaucoup, de magasins d'appareils d'occasion, des Rollei comme s'il en pleuvait, une revue entièrement dédiée à cette machine, au(x) Leica et à l'Hasselblad, A ce niveau ça relève du fétichisme, mais c'est les envieux qui disent ça. J'avais pas du tout prévu ça dans mon budget…

Bon la prochaine fois j'amène le Bessa pour lui faire voir son pays d'origine.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Jerome 17/08/2011 04:03


Ca j'aime bien, surtout la premiere, de nuit. On trouve un calme et une serenite qu'on n'imagine generalement pas aux villes japonaises


Christian L 12/08/2011 23:26


Ces messieurs dames sont bien gentils.
Entre le premier qui compare mes images à des plans de Voyage à Tokyo, (il est évident que je vais garder ce compliment bien au chaud pour les jours de grosse déprime…), et la deuxième qui prend
plaisir à lire ma prose laborieuse de rédaction de collège, qui en plus m'incite à persévérer je ne sais plus trop quoi penser.
Restons lucide je vais certainement continuer les images mais assurément je vais diminuer la prose…
Toutes fois, si vous voulez lire des choses plus intéressantes sur le Japon il y a le choix mais là, tout de suite, je pense à un livre d'Emmanuel Guibert (la guerre d'Alan et aussi "le
photographe") "Japonais" chez Futuropolis : en plus c'est aussi rempli d'illustration qui reflète bien l'ambiance de ce pays.


alain poisson 11/08/2011 09:31


L'image du haut.
N'ayant jamais mis les pieds au Japon, mais ayant vu quelques films japonais... j'y retrouve cette juxtaposition/opposition entre un pseudo-désordre apparent dû à la fois à la quantité des objets
exposés (dans l'ordre !) au regard, renforcé par la proximité des plans que rencontre le regard et le respect des règles matérialisées ici par la signalisation au sol.
Espace au sol très réparti avec au-dessus des installations électriques semblables à celles que j'ai un jour photographiées au marché Paul Bert à Saint Ouen.

J'aime beaucoup ce paysage photographié à bonne hauteur et du bon point de vue, qui me rappellerait un plan (le décor !) d'Ozu, dans "Le voyage à Tokyo" plus précisément.

C'est l'été, profitons-en pour revoir ce film !


notebook 10/08/2011 19:17


Oublions le PS pour l'instant ;-)...nous y reviendrons plus tard.
Sérieusement, grand plaisir de te lire, de connaître tes impressions et ce texte me donne l'envie de t'écouter plus longtemps relater ton expérience, tes impressions;il me permet de découvrir des
architectes japonais, une ville, un mode de vie. Les photos sont très belles et ... oui, je veux bien croire que le Lumix-truc-3 ( j'ai dit truc ? ;-)) est un bel appareil. Tu sais comme je n'ai
rien contre le numérique qui m'a permis d'apprendre, la seule chose est que maintenant j'ai tout pour l'argentique. Ca ne s'explique pas, ce n'est pas la même attitude, le même rythme.
J'ai décidé d'économiser...pour un Hasselblad, essayé chez un fétichiste comme disent les jaloux, parce qu'il fait le même boucan que mon Nikkormat, que la vibration au déclenchement est belle et
puis d'occasion, il est abordable, dans quelques mois ;-).
Bon, silence, j'écoute la suite...