Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 07:58

B bepmale monument coul f

Mai 2010

Et voilà le travail. 

J'en profite pour montrer "mes fenêtres" de la série éponyme.

Pour les curieux, ce sont celles qui sont au dessus du café Le Glacier. 3 au Sud, 4 à l'Est et 4 au Nord tournées vers l'église que l'on ne peut pas voir.




B bepmale monument CN&B

Février 2010

Il venait de pleuvoir. Le ciel était gris, un vrais gris plomb, il arrive souvent que les rayons du soleil levant éclairent les façades de cette façon. 

A ce moment, je n'étais pas au courant de la transplantation. C'est la lumière qui m'a attiré. Après, j'ai trouvé intéressant de montrer l'évolution de ce boulevard.

Et donc…

B bepmale monument CP1

Années 1900

Avant d'être le réceptacle des exploits guerriers à venir on trouvait un bel endroit pour placarder les première réclames et entre autre, à la place de la plaque "à nos maréchaux d'Empire", une très belle affiche de cirque.

Mes fenêtres étaient déjà là…

 

B bepmale monument CP2

Année 1910 

J'ai aussi cette vue. Mais là, je m'interroge sur la position du photographe.

Où était il, car il n'y a rien d'aussi haut à cette endroit. Alors, une grue, peu probable, un échafaudage peut être, mais pourquoi un tel travail. Non, J'aurais bien aimé que cette photo est été faite à partir d'un ballon, mais c'est certainement improbable, car nous aurions eu la carte postale du contre champ avec l'aérostat…

Non, en fait il y avait à cet emplacement une maison qui a été démolie pour faire place à un boulevard circulaire, sorte de cyclotron, qui ravit les gens de passage quand ils sont perdus… 

 

 

B bepmale monument CP3

Années 1930…

Ca y est nous avons notre premier monument aux morts. Une autre symbolique plutôt expressioniste.

Je ne sais pourquoi il a disparu du paysage. Certainement dans les années 40, à des fins bellicistes, enfin peu importe, ça n'a pas changé grand chose. 

Par contre on vivait bien, ou en tout cas on essayait d'oublier les années passées, ce qui explique la multiplication des restaurants. Il y a le pendant de l'autre coté de l'escalier.

Mais cette époque est bien révolue, ils ne connaissaient pas encore l'Architecte des Bâtiments de France, sinon celui-ci aurait mis rapidement un coup d'arrêt à toute cette débauche d'excroissances ludiques…

J'aime bien aussi la croix de l'église qui dépasse le cadre de la photo…

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by CHRISTIAN•L•PHOTO - dans St-Gaudens
commenter cet article

commentaires

Nicole 02/10/2010 14:07


Je fais partie des curieux :quel bonheur de vivre là!
Et merci pour l'explication de la carte postale qui m'avait toujours posé question


zadddie 16/06/2010 15:24


Un peu d'histoire...


Profil

  • CHRISTIAN•L•PHOTO
  • Dilettante…
  • Dilettante…

Recherche